Pourquoi nationalisation et planification totales de l’économie ne signifie pas suppression de la propriété privée des moyens des production ?

Cette question met à mort(théoriquement) le léninisme, autrement dit la réponse à cette question met hors de combat le léninisme.L’avenir du communisme se trouve inéluctablement dans la loi du travail varié découvert par Karl Marx(Description de cette loi par F.Engels ).

Ainsi l’assimilation du principe du travail varié par la majorité des travailleurs signifie la libération de la classe ouvrière d’un siècle de léninisme.Le léninisme est le stade le plus rationnel du capitalisme mais qui produit en même temps des pénuries atroces,plus atroce que le capitalisme irrationnel en occident, un régime qui nationalise et planifie en vue d’exploiter.C’est aussi une des idéologies de la petite-bourgeoisie planificatrice.Voilà le léninisme.

Passons à ce qui nous intéresse maintenant, à savoir répondre au titre de notre article.

Le communisme est un mode déterminé  d’appropriation des instruments de travail .Cette appropriation  est totale c’est à dire vise à supprimer définitivement la limitation(la spécialité, le métier) du travailleur.Dès que le travailleur a la possibilité d’apprendre le plus grand nombre de métiers possibles, sans se spécialiser, il s’approprie donc l’ensemble des instruments de travail.C’est cette appropriation de la totalité des instruments qui signifie la suppression de la propriété privée des moyens de production.

Voyons maintenant ce qu’ en dit Marx et Engels:

« Nous en sommes arrivés aujourd’hui au point que les individus sont obligés de s’approprier la totalité des forces productives existantes, non seulement pour parvenir à une manifestation de soi, mais avant tout pour assurer leur existence. Cette appropriation est conditionnée, en premier lieu, par l’objet qu’il s’agit de s’approprier, ici donc les forces productives développées jusqu’au stade de la totalité et existant uniquement dans le cadre d’échanges universels »(Marx Engels, L’idéologie allemande 1848, p.48)

Et plus loin, ils ajoutent:

« L’appropriation de ces forces n’est elle-même pas autre chose que le développement des facultés individuelles correspondant aux instruments matériels de production. Par là même, l’appropriation d’une totalité d’instruments de production est déjà le développement d’une totalité de facultés dans les individus eux-mêmes. Cette appropriation est en outre conditionnée par les individus qui s’approprient. Seuls les prolétaires de l’époque actuelle, totalement exclus de toute activité individuelle autonome, sont en mesure de parvenir à un développement total, et non plus borné, qui consiste dans l’appropriation d’une totalité de forces productives et dans le développement d’une totalité de facultés que cela implique »(Ibidem, p.48)

« C’est seulement à ce stade que la manifestation de l’activité individuelle libre coïncide avec la vie matérielle, ce qui correspond à la transformation des individus en individus complets et au dépouillement de tout caractère imposé originairement par la nature; à ce stade, correspond la transformation du travail en activité libre et la métamorphose des échanges jusque-là conditionnés en commerce des individus en tant qu’individus. Avec l’appropriation de la totalité des forces productives par les individus réunis, la propriété privée se trouve abolie. »(Ibidem,p.49)

Vous voyez, lecteurs, que la suppression de la propriété privée ne se limite pas à la seule nationalisation de l’économie bien que celle-ci soit nécessaire.Mais, surtout, cette suppression suppose le principe du travail varié.

En outre, propriété privée des moyens de production et subordination des individus à la division du travail(spécialisation des travailleurs)

 » Du reste, division du travail(spécialisation des travailleurs) et propriété privée sont des expressions identiques – on énonce, dans la première, par rapport à l’activité ce qu’on énonce, dans la seconde, par rapport au produit de cette activité « .(Ibidem, p.21)

En conclusion, la nationalisation de l’économie est nécessaire pour atteindre la société communiste mais celle-ci ne signifie pas la suppression de la propriété privée.Cette propriété privée ne peut être supprimé qu’en abolissant le travail spécialisé par le principe du travail varié.

Le communisme signifie donc deux éléments absolument irréductibles:

1.Nationalisation de l’économie

2.Principe du travail varié.

Scientifiquement, l’URSS de Lénine à 1991 n’a jamais, mais alors jamais été communiste.C’était une société basée sur le travail spécialisé, condition pour exploiter la classe travailleuse.Cette exploitation était matérialisé par la plus-value d’Etat(une quantité déterminée d’objets de consommation retiré de la classe travailleuse par la pénurie artificielle, planifiée) dont la condition est le développement prioritaire des moyens de production.

Publicités
Cet article a été publié dans Economie politique, Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s